GTA IV

RPG basé sur le rétro Wibbo.org. Incarnez un personnage aux attraits quelque peu caricaturés et faites-en ce que vous voulez. C'est un open-world inspiré du jeu.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Esteban "Cohiba" Montoya

Aller en bas 
AuteurMessage
Esteban Montoya

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 08/05/2018

MessageSujet: Esteban "Cohiba" Montoya   Mar 8 Mai - 17:37

Citation :


Citation :


Code:
Name : Montoya
First name : Esteban
Full name : Esteban "Cohiba" Montoya
Nickname : Cohiba
Nationality : Cuban
Birthplace : La Havana, CUBA
Ages : 36 years (October 18th 1971)


Physical information :

Code:
Corpulence : Muscular
Size : 1.81
Weight : 82 kg
Hair color : Brown
Eyes color : Blue
Métier : Gérant de Longway Entreprise (Société de transport routier)



Esteban dit "Cohiba" est né à La Havane, centre économique et administratif de Cuba, la "Clé du Nouveau Monde" comme aiment dire les blancs becs européens. Il est le  premier fils d'une famille de 4 enfants d'Ernest Montoya Lynch et d'Olivia de la Serna, tous les deux issus de la classe pauvre d'une société dictatoriale dans laquelle ils aspirent à défendre les idées révolutionnaires et notamment communistes de Fidel Castro, leur libérateur, alors que Cuba est marqué par plusieurs crises sans précédent durant la Guerre Froide notamment l'histoire avec la baie des cochons. Son père est un ancien soldat dévoué ayant servi durant la Révolution Cubaine de 1953 à 1959, ses récits feront l'enfance d'Esteban qui se voit de plus en plus comme un homme d'action.

La petite solde de leur père ne suffira pas toujours à subvenir aux besoins du foyer. Dès son plus jeune âge, Esteban commencera des petits vols à l'arrachée, et du racket. La peur du vol serrait souvent le petit cœur de l'enfant, mais l'idée de laisser ses frères et sœurs mourir de faim lui était inconcevable, et tout l'argent qu'il accumulait servait non seulement à nourrir le foyer mais aussi à donner l'opportunité à son plus jeune frère Rafael Montoya d'aller à l'école. Son dicton préféré "Qui ose gagne" l'aura suivi jusqu'à sa mort, car il aura dû se sortir les doigts du cul pour sortir de la pauvreté, en vivant constamment dans la dangerosité. Aucune chance pour Esteban de devenir un jour un grand médecin ou astronaute comme il rêvait souvent d'être, pour voyager à travers les étoiles, qu'il scrutait le soir à travers les trous qui jonchaient le toit de sa chambre.

Au lieu de ça, Esteban continua dans les activités criminelles avec sa bande d'amis et surtout son cousin Oscar Aguirre. Apprenant les rudiments du métier de la rue, le duo se lance dans des petites arnaques, la vente de cigarettes de contrebande, de faux tickets de loterie et le vol de voitures jusqu'à l'âge de ses 18 ans, en profitant de l'embargo de l'Oncle Sam qui règne sur Cuba. Tout le monde y passe, riche ou pauvre; homme ou femme. Aucune pitié pour les autres, ni remords. "La vie est trop courte pour s'emmerder à penser à leur état-d'âme" ahaha, sacré Esteban.
Néanmoins, la justice le rattrapera assez rapidement. Deux choix se sont offerts à lui : pourrir en prison pendant une dizaine d'années, ou bien servir l'armée régulière cubaine pendant 10 ans... Le choix a été très rapide, Esteban se remémorant des histoires militaires de son vieux père, et y voit une opportunité d'y créer un réseau de contact quand il aura fini son service.

Il y rentre en tant que militaire du rang, soldat de 2e classe au bas de l'échelle de la sous-merde comme on dit. Il y fera la connaissance de ses employés actuels; Paolo, Jimonez, Edgard, Luis. Une nouvelle bande avec qui il s'entendra à la perfection, ils seront surnommés "Les 5 doigts de la main" par leurs supérieurs et camarades. Les années passent, et Esteban en profite pour utiliser son temps libre à jouer au billard avec ses potes, faire du sport, et même apprendre à lire et écrire ! Il rattrape les lacunes qu'il avait acquises au cours de son enfance marquée exclusivement par la violence et le vol.
Alors que ses années d'adolescent étaient rythmées par des escroqueries et la vie en solitaire; l'armée lui apprendra à collaborer avec les autres, "jouer collectif" en adoptant une certaine fraternité. Son mental se forge, ainsi que son physique qui était de base assez élancé et maigre; et est dorénavant musclé et tracé.
Il est vite promu en tant que Sergent et meneur d'hommes après avoir passé quelques concours internes. Cette promotion lui sourit, il profite de ses missions dans le pays profond pour se faire des connaissances dans le monde du cigare. Esteban organisera souvent des parties de poker clandestines à huis clos au sein des fabriques, où il récoltera quelques billets. Les pratiques illicites se renforcent sans que la hiérarchie ne soit au courant, et c'est dorénavant une petite milice privée qui se forme; rémunérée pour saccager des plantations ou usines concurrentes. Les billets tombent facilement dans les poches des soldats ripoux, et les quelques personnes qui tentent de leur opposer, finissent avec la langue coupée pour ne pas parler. Pas con Esteban. Les fermiers de ces régions recluses sont généralement illettrés et ne savent donc pas écrire.

Esteban finit finalement ses années en tant que militaire à l'âge de 30ans avec une forte expérience du terrain; des connaissances militaires, de management et surtout de commerce.
Hé ouais, Este' est resté en contact avec pas mal de plantations de tabac et de fabricant de cigares, à travers le pays.
Et c'est avec toutes les économies qu'il a mis de côté, qu'il a pu acheter quelques hectares de terre non loin de Varadero, histoire d'avoir sa propre plantation de tabac et sa propre fabrique de cigares. Celui qu'on appelle aujourd'hui "Cohiba" a vu en les Etats-Unis un large marché où pourrait s'écouler sa merde, mais non sans risque. C'est comme ça qu'il fera la connaissance d'un des plus grands barons américain : Salazar Diaz. Un homme puissant capable d'écouler la marchandise facilement, tout en pouvant offrir à "Cohiba" un visa américain. L'affaire était conclue ! La marchandise d'Esteban passerait à travers l'embargo américain grâce à des voies maritimes sans surveillance, ou bien par voies aériennes directement... Pour être vendus légalement chez les amerlocs. Heureusement que son jeune frère, Rafael Montoya a fait des études. Enfin banquier, il pourrait superviser l'entreprise en blanchissant l'argent sans le moindre risque...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gangi
Admin
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/05/2018

MessageSujet: Re: Esteban "Cohiba" Montoya   Mar 8 Mai - 22:15

Présentation validée. Tu commences avec un patrimoine de 5000$ et une rémunération mensuelle (semaine IRL) de 4500$ provenant de la gestion de Longway Entreprise. (cf. Thread -> Havanian Era)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://libertycity-rpg.forumactif.com
 
Esteban "Cohiba" Montoya
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de sauf conduit - Noces de Ken Cohiba et Isabeau
» Who's that chick ? ♪ Esteban
» I Constantly Thank God For... #Adrian & Esteban
» Vient te relaxer... Ou pas ? PV ESTEBAN
» [Famille Danison] -Tu ne vas pas tuer mon père ! -nah je vais te tuer toi. (Esteban) TERMINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GTA IV  :: Introduction au RPG GTA IV :: Fiches Validées-
Sauter vers: